VTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM Banners
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:220. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:309. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:302. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:229. Error 9: Invalid character

altIndustrie agroalimentaire : La Fenagri s'intresse la technologie suisse

Viandes, fruits, lgumes, sucre Dans toutes les filires confondues, la digitalisation et la robotisation dans le secteur de lagroalimentaire commencent prendre petit petit leur chemin. En tmoigne lintrt grandissant des professionnels de lindustrie agroalimentaire pour ces technologies innovatrices.

Cest dans ce cadre que sest tenue le 17 avril 2018 Casablanca une rencontre organise conjointement par la Chambre de commerce suisse, la Fdration nationale de lagroalimentaire, lONUDI et Abb sous la thmatique Technologies innovatrices et digitalisation au service de lindustrie agroalimentaire. Sexprimant lors de cette runion, Massimo Baggi, ambassadeur suisse Rabat, a expliqu que lagriculture au Maroc reste un secteur de rfrence et que la Suisse de par son savoir-faire dans le domaine est fortement prsente au Royaume, notamment travers le soutien quelle apporte la production de lhuile dargane ou encore sa prsence aux cts des producteurs de viande rouge pour amliorer cette filire.

Sagissant de lutilisation des technologies dans lagroalimentaire, lambassadeur suisse a rappel que son pays ne dispose pas de plantations de caf dans ses Alpes et pourtant il est le plus grand exportateur de caf en Europe grce notamment aux technologies, au savoir-faire dans le domaine et la prsence de multinationales comme Nestl ou encore Nespresso. Aujourdhui le secteur agricole ne peut pas tre rduit la simple production de denres alimentaires, il y a les questions technologiques qui simposent, explique-t-il. En termes de coopration, il souligne que la Suisse est aux cts du Maroc pour aborder les questions de fiscalit qui sont trs importantes pour le secteur agroalimentaire, ou encore les questions lies la scurit alimentaire, qui sont essentielles pour les consommateurs.

Pour Khaled Torbey, directeur gnral dABB Maroc (socit spcialise dans les technologies de lnergie et de lautomation), le progrs technologique impacte la production industrielle et on sattend dici 5 ans que les 2/3 des usines dans le monde soient digitalises. Pour lui, le secteur de lagroalimentaire au Maroc doit rester dans la course. Ainsi, le secteur est confront plusieurs challenges dont la qualit, la scurit, la matrise des cots, lhygine et le respect des objectifs de durabilit.

Mohamed Fikrat, prsident de laFdration nationale de lagroalimentaire (Fenagri).

En tant que professionnels, nous sommes prsents cette journe pour trouver des solutions adquates pour notre secteur de manire amliorer sa comptitivit. Ainsi, nous allons aborder entre autres toutes les questions lies lefficacit nergtique, notamment en partenariat avec lOrganisation des Nations Unies pour le dveloppement industriel (ONUDI). Nous allons galement changer sur tout ce qui peut amliorer les process de fabrication, pas uniquement la robotique mais galement la digitalisation et lamlioration des systmes et des process. Si vous introduisez des nouvelles technologies dans le process en automatisant et en suivant en temps rel les performances et en les ajustant en permanence, vous gagnez forcement en comptitivit. Cest pour cette raison que nous avons organis cet vnement conjointement avec la Chambre suisse de commerce et lONUDI. Une bonne partie de nos membres est intresse par cet aspect technologique.



Source : aujourdhui.ma du 18 avril 2018